Les brodequins

Aller en bas

Les brodequins Empty Les brodequins

Message  Bruno BARRIER le Mer 21 Avr - 15:47

Les brodequins de marche

Les brodequins Sur_l_11

C’est le 20 novembre 1880 que le général Farre se prononce en faveur du brodequin (Grosse chaussure montante de marche).
La loi est prise le 4 juillet 1881. Il en existera de nombreux modèles (1893, 1906, 1893 modifié 1912 et 1912).
En 1914, il existe 1 811 380 paires de brodequins de marche des types précités.
Entre août 1914 et novembre 1918, plus de 50 millions de paires sont fabriquées pour l’armée française.
Là aussi il y aura des modifications.

Le brodequin 1912 modifié 1915 :
Les talons des modèles antérieurs s’avèrent peu durables. Ils sont renforcés par une rangée de « clous caboches ». L’étanchéité est renforcée par le biais d’un soufflet en basane relié à la languette (DM du 18 avril 1915).

Les brodequins Clouta10

Le brodequin 1912 modifié 1916 :
Un rivet en cuivre est posé à l’extrémité de chaque assemblage du contrefort afin de renforcer les coutures (DM du 7 mars 1916). Huit chevilles ou vis en cuivre sont posées sur la semelle à la naissance de la cambrure.

Les brodequins Rivet10

Le brodequin 1917 :
Le quartier (tige) est plus haut et la cambrure moins prononcée. La languette est rapportée au lieu d’être attenante. Le nombre de “clous caboches” passe de 15 à 25.

Les brodequins Souffl10

Les brodequins Sem_br10

Les brodequins ne sont pas tous réglementaires. Les besoins ont donné naissance à des tolérances. Ces dernières sont apportées aux fabricants français et étrangers. Comme les talons en fer, des oeillets de laçage en zinc ou aluminium, baguette extérieure à l’arrière, des oeillets remplacés par des crochets, etc. La liste est non exhaustive.

Les brodequins Repara10

Les brodequins Tige10


Le brodequin des GCC :
Les chasseurs cyclistes reçoivent deux paires de brodequins de cavalerie. Ces derniers sont à semelle plus étroite que les modèle de l’infanterie.

Le brodequin des alpins :
Ces ont les mêmes que les troupes à pied mais avec un cloutage spécial avec “ailes de mouche” en raison de leur usage pour les troupes de montagne.

Les brodequins Alpins10

Pour permettre les déplacements sur neige des raquettes sont fixées sur les brodequins.

Les brodequins Raquet10
Musée des troupes de montagne, Grenoble


Sources:
Militaria N° 11, 27 articles de Louis Delpérier, François Vauvillier.
Gazette des uniformes.
Collection personnelle.

Bruno
Bruno BARRIER
Bruno BARRIER
Admin

Messages : 1509
Date d'inscription : 08/04/2010
Localisation : WAMBAIX (Nord)

http://gcc14-18.forum-gratuiti.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum